11 décembre 2018 : l’accès aux toilettes, l’autre corvée pour les populations et festivaliers

A l’occasion de la célébration du 11 décembre 2018 à Manga, des médias intéressés par l’amélioration des investissements dans le secteur de l’eau et de l’assainissement sont allés dans la région du Centre-Sud qui abrite les festivités de cette année pour rendre compte de la situation de l’eau et de l’assainissement.

 

“Concernant l’assainissement, l’ONEA a soutenu la réalisation de 53 latrines autonomes pour des ménages et mené des activités de sensibilisation, a réalisé des latrines améliorés dans des zones non-loties et 4 puisards avec lave-mains au niveau des marchés de Manga”, a affirmé Barnabé Millogo, le Directeur Régional du Nord-Ouest de l’ONEA.

 

Pour autant, ces réalisations restent largement en deçà des besoins des populations de la ville de Manga. Le maire de la ville, Jérôme Rouamba, reconnaît que les difficultés liées  à l’assainissement dans sa commune demeurent. Il affirme que pour soulager les festivaliers, “des toilettes mobiles ont été mises à contribution”.

Pour s’en convaincre des problèmes d’assainissement, il suffit de faire un tour dans les zones périphériques ou villages voisins où des festivaliers sont hébergés. Les  latrines publiques du marché de Sakuila, à 5 km de Manga sont en piteux état et ne sont plus usagés par les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *