Le FESPACO et ses innovations

20170226_204301

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou bat son plein depuis le 25 février 2017. Entre cérémonies officielles, rues marchandes, salles de cinéma ou podiums de spectacles tout est fait pour donner à cette 25e édition une touche particulière.

A l’heure des avancées technologiques le FESPACO fait sa mue et passe progressivement de l’analogie au numérique ce qui salué par les acteurs du cinéma. Le temps qu’ils mettaient pour boucler avec beaucoup de temps et d’énergie un film s’est considérablement réduit rendant facile la production et la post-production. Il est à souhaiter seulement que la même rigueur qui guidait la réalisation des films analogiques s’applique à la nouvelle donne numérique. C’est à ce prix que seuls les professionnels intrépides glaneront des lauriers avec des œuvres de qualité rigoureusement soignées.

On a pu aussi constater que cette année, le Comité d’organisation du FESPACO a intégré dans son programme la première journée des célébrités (Celebrities day) dont l’apothéose s’est déroulée dans la somptueuse cour de la Mairie Centrale. Pour la circonstance le cadre de la Mairie de Ouagadougou s’est transformé en univers hollywoodien avec un tapis d’honneur déroulé aux stars du cinéma avec en toile de fonds des distinctions faites à des acteurs qui ont fait le cinéma africain, les Guest stars et un défilé avec des costumes des films classiques. Tout cela dénotant de la volonté du FESPACO de s’adapter au temps et d’innover au fil du temps.

Somme toute, le FESPACO d’année en année gagne en maturité avec l’intégration de concepts novateurs et cela augure de meilleurs lendemains au plus grand festival de cinéma en Afrique.

Mindiéba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *