En 2015, Michel Kafando était absent à l’ouverture du FESPACO

C’est parti pour la 25ème édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco). La cérémonie d’ouverture, samedi dans l’après-midi a vu la présence – en personne- du Président du Faso Roch Kaboré, une première depuis sept ans.

2009 Nous étions à la 21è édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou. A l’affiche des artistes qui devaient prester à la cérémonie d’ouverture figurait, en bonne place, le reggaeman Alpha Blondy. La  cérémonie d’ouverture était présidée par l’ancien Président du Faso Blaise Compaoré. Après le cérémonial de discours, c’est l’artiste ivoirien Alpha Blondy qui a animé le concert.

Cette année-là, que ne fut la surprise de l’assistance lorsque le Jagger entonne « Thomas Sankara » puis « Norbert Zongo ». L’artiste a chanté ces deux chansons devant le premier présumé suspect de l’assassinat de Thomas Sankara, également ancien président du Burkina (1984-1987).

Ainsi depuis cette édition, le Président ne prenait plus part à la cérémonie d’ouverture de Fespaco. Il se faisait représenté par son Premier ministre. Lorsque le ministre de la culture des arts et du tourisme en affirmant qu’aucun chef d’Etat n’avait présidé la cérémonie d’ouverture depuis lors vient rappeler qu’en 2015, Michel Kafando, président sous la Transition était également absent.

Bassératou KINDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *