Tabagisme: Les fumeurs ont trouvé une alternative !

Depuis le 1er juillet 2019, tout emballage de cigarette produit sur place ou importé devra être apposé d’une image montrant les effets du tabagisme sur la santé.

Le Burkina-Faso est touché par l’épidémie du tabagisme tout comme les autres pays en développement.

C’est pour avertir les non-fumeurs et décourager les fumeurs déclarés que le ministère de la santé a décidé d’appliquer la loi n°040-2010/AN du 25 novembre 2010 sur la lutte contre le tabac au Burkina.

Cette loi vise la protection de la population, notamment la frange des jeunes, des méfaits de la cigarette et à lutter contre la fraude et la contrebande de la cigarette. Mais il va falloir réadapter la stratégie. Car, les fumeurs ont trouvé une alternative.

(Voir la photo d’illustration)

Grande a été ma surprise de voir à Ouagadougou que les fumeurs ont trouvé une alternative : ils  mettent du papier blanc entre le sachet plastique et l’emballage pour cacher les images des effets du tabagisme sur la santé.

 

Les images sur les paquets de cigarettes montrant les effets du tabagisme sur la santé sont si atroces qu’elles ne peuvent laisser personne insensible. Au lieu de prendre la décision d’arrêter de fumer, ces fumeurs préfèrent se mentir à eux-mêmes. Certains fumeurs disent que c’est une exagération des autorités, le tabac ne peut pas causer ces maladies.

Et pourtant le tabagisme est l’une des principales causes de mortalité avec environ 8 millions de victimes par an dans le monde dont 4800 au Burkina Faso.

En effet, il constitue également un grave problème de santé publique mondial, en ce sens que c’est un produit toxique qui tue quasiment la moitié de ses consommateurs et un grand nombre de non-fumeurs exposés à la fumée.Les affections liées au tabagisme sont les maladies cardiovasculaires, le cancer du poumon, le cancer de la gorge, le diabète, les problèmes dentaires, la bronchite chronique et emphysème.

STOP ! ARRÊTE DE TE DÉTRUIRE ! STOP CIGARETTES, TABAC ET CHICHA !

Wonder Mousso, Parce que l’Afrique a aussi ses héroïnes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *