Le FESPACO c’est aussi la rue marchande de la place de la révolution

Nous sommes à l’avant dernier jour du FESPACO. Les visites des stands à la rue marchande se poursuivent. Les visiteurs, venus de plusieurs pays, ont les pas entre autre guidé vers les stands d’objets d’art, de vêtements, de chaussures et de pagnes. La rue marchande est également un coin pour se faire connaître.

stand-fespacoIl permet aux commerçants et même aux clients de repartir avec un carnet d’adresse bien fourni, faire de bonnes affaires. Le pays d’honneur de cette année est la Côte d’Ivoire, pays voisin de notre chère et belle contrée le Burkina Faso.

Malgré le soleil haut dans le ciel et la forte chaleur qu’il fait, l’affluence des visiteurs va bon train. La rue marchande c’est également l’occasion aussi de goûter aux différents mets proposés par les différents pays exposants. La cuisine sénégalaise et ivoirienne est la plus prisée par nos chers visiteurs.

Le Fespaco c’est aussi l’occasion de faire rêver les tous petits en leur offrant des jouets de tout genre dont ils raffolent. C’est également offrir des cadeaux à nos amis, aux membres de notre famille ou à notre chère et tendre moitié.

Les stands d’association ou d’ONG partie prenante de cette 25ème édition du Fespaco au niveau de la rue marchande, se voient un peu « nargués » par les visiteurs. Néanmoins, certains s’intéressent à elles afin de parfaire leur culture générale. En effet, au regard de l’engouement que revêt ce grand évènement qu’est le festival, il est impérieux pour ces différentes associations et ONG d’y prendre part. Leur participation se fait généralement à travers de l’animation de stands permettant à ne point douter d’informer les festivaliers sur des questions spécifiques de droits humains et autres problématiques du pays.

Guimbia Noëlie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *