Mouvement de solidarité pour lutter contre le Covid-19 : Combien les membres du gouvernement ont-ils vraiment donné ?

Depuis le 9 mars 2020, le Burina Faso, à l’instar de la majorité des pays du monde, est dans une lutte acharnée contre le nouveau coronavirus. Même si de nombreuses actions ont été menées dans le but de stopper sa propagation, la maladie n’a cessé de prendre du terrain. Depuis, des gestes de solidarité n’ont pas cessé de venir de part et d’autre de la société civile et aussi d’entreprises privées.

Le 16 avril dernier les membres du gouvernement burkinabè ont décidé de soutenir à leur façon l’effort de lutte contre le covid-19 en décidant de céder une partie de leur salaire. Le Président du Faso devrait céder six mois de son salaire, le Premier Ministre quatre mois, les Ministres d’Etat deux mois et les autres ministres un mois. Ce geste de la part du gouvernement apparait comme un grand acte de patriotisme. Cependant le problème c’est qu’il y a un amalgame quant au montant exact de ces salaires et de leur légitimité. Combien touche les membres du gouvernement et qu’est ce qui était prévu par la loi ?

Le décret 2008-891/PRES/PM/MEF du 31 décembre 2008 portant rémunération du Premier Ministre, des Présidents d’institutions et des Membres du Gouvernement démontre que le salaire du Président est de 2 500 000 FCFA, celui du Premier Ministre de 1 308 000 FCFA, du Ministre d’Etat culmine à 1 205 000 F CFA et les autres sont rénumérés chacun à 1 155 000 F CFA. Cependant des enquêtes ont révélé que certains Ministres touchent bien plus que ce qui a été prévu par la loi. C’était les cas de l’ex ministre de l’Economie et des Finances, Rosine Coulibaly avec un salaire mensuel de 8 500 000 F CFA et du Pr Séni Mahamadou Ouedraogo, ministre de la Fonction publique qui toucherait 3 401 000 F CFA.

Dans un contexte de crise sanitaire suscitant globalement un sentiment de solidarité, le geste du Gouvernement est à saluer. Cependant un flou criard demeure sur le montant réel des salaires. Comment l’opinion publique peut-être sûre de la somme exacte que les membres du gouvernement donneront ? Serait-ce vraiment le montant exact de leur salaire ? Autant de questions qui poussent à se questionner sur la sincérité de l’Exécutif dans sa démarche solidaire.  

RABO Cheik Abdoul Kader, blogueur socioculturel burkinabè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *