Dans la plateforme des organisations de la société civile qui implémentent le programme Présimètre c’est le centre pour la gouvernance démocratique (CGD) qui est en charge du sondage d’opinion périodique qui permet d’évaluer les engagements du Président Roch Marc Christian KABORE. Pour le tout dernier numéro de l’année une innovation importante a été enregistrée.

En effet ce lundi 16 décembre, le CGD a réuni ses agents terrain afin de renforcer leurs capacités en matière de collette de données. A l’entame de la formation le directeur exécutif du centre, Dr Thomas Ouedraogo, a fait une précision importante qui est le changement de la méthode de collette des opinions des citoyens sur les engagements du Président. Il s’agit de l’approche qualitative. Selon le Directeur, cette innovation est intervenue à cette phase pour tenir compte des observations formulées sur les échéances précédentes du sondage. En rappel on note que, le CGD est à son huitième sondage depuis l’accession du président Roch Marc Christian KABORE au pouvoir.

Ces évaluations périodiques réalisées ont permis à ce jour, non seulement de faire le point de la mise en œuvre des engagements mais aussi de recueillir la perception des citoyens sur la confiance sur la capacité du Président  à tenir les engagements pour lesquels il a été élu par les Burkinabè. Le public burkinabè est toujours resté accrocheur aux résultats de ces évaluations qui sont donnés semestriellement lors des dialogues démocratiques qui rassemblent citoyens de tout bord. On note que selon Simon Pierre Douamba : « bien que les statistiques de ses évaluations aient été appréciées différemment suivant les bords politiques, l’utilité de l’exercice n’a pas été contestée. Toutefois, une des insuffisances de cette approche était l’approche exclusivement quantitative. Il avait donc été suggéré d’inclure des focus-groups pour mieux appréhendés les ressentis de la population. »

Vu des participants à la formation

C’est donc dans le but de tenir compte des recommandations recueillies que le CGD a décidé de commun accord avec ses partenaires techniques et financiers d’introduire cette innovation qui est l’introduction des focus-group pour mettre l’accent sur l’approche qualitative. Si la finalité de ce dernier numéro de l’année est de recueillir les opinions des burkinabè sur l’état de la mise en œuvre des engagements du Président du Faso à un an des élections présidentielles et législatives, trois niveaux d’analyse ont été retenus. Il s’agit du niveau d’exécution des engagements du Président du Faso, de la qualité de la gouvernance générale sous Roch Mark Christian KABORE et les questions urgentes du moment.

Rendez est donc pris dans quelques jours pour un dialogue démocratique lors duquel les résultats de ce huitième sondage seront présentés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here